Découvrez tout ce que vous devez savoir dans notre guide complet sur la gestion de contenu. Ne rater aucune opportunité, on vous explique tout.

Pour aller à l’essentiel – dans ses termes les plus simples – un CMS est un  » système  » qui  » gère  » du  » contenu « . Certains le définissent comme une plateforme logicielle fournissant une collection de procédures utilisées pour gérer le flux de travail dans un milieu collaboratif. Ses dérivés WCMS [Web Content Management System], Enterprise Content Management [ECM], Digital Asset Management [DAM], Headless & Decoupled Headless CMS sont des variations sur un thème qui ont émergé au fur et à mesure de la transition de cette technologie au cours des trois dernières décennies.

L’évolution du contenu, des scribes égyptiens à l’avancée technologique du World Wide Web, est passée des mains de quelques-uns à celles des masses. Aujourd’hui, pratiquement tout le monde peut créer une page web avec des connaissances techniques limitées.

Qu’est-ce qu’un système de gestion de contenu (CMS) ?

Un système de gestion de contenu [CMS] est une plateforme logicielle qui permet à ses utilisateurs de créer, éditer, archiver, collaborer, rendre compte, publier, distribuer et informer. Son interface utilisateur graphique (GUI) rend l’interaction avec la base de données d’un site web conviviale.

Les sites web utilisent le HTML (le langage de balisage hypertexte) et les CSS (feuilles de style en cascade) pour créer et concevoir ses pages. Ce sont deux des composants de base essentiels pour créer des pages Web. Le HTML fournit la structure de la page, les CSS la mise en page visuelle et sonore.

Un CMS permet aux utilisateurs sans aucune connaissance en codage d’amender, de modifier et d’éditer le contenu des sites Web à l’aide d’une interface WYSIWYG, acronyme de « what you see is what you get. » Les données saisies dans le logiciel CMS sont stockées dans une base de données, qui rend la page web via un modèle. Le CSS de cette page peut alors contrôler la sortie.

Ces dernières années, il a servi une sorte de soupe d’alphabet, qui, à première vue, est quelque peu floue, et confuse à déchiffrer. Cependant, lorsqu’on sépare le bon grain de l’ivraie, il existe quelques différences distinctes relatives au CMS, au WCMS et à l’ECM.

WCMS vs CMS vs EMS

Une fois que vous devenez une marque ou une organisation plus importante, trouver le bon logiciel pour le cas d’utilisation de votre entreprise peut être un peu plus délicat. Et donc, la question demeure : devez-vous utiliser un WCMS ou un CMS ?

Qu’est-ce qu’un CMS ?

CMS : Le système de gestion de contenu est souvent considéré comme un sous-ensemble du WCMS et de l’ECM. Comme indiqué ci-dessus, le CMS est un logiciel utilisé pour développer, éditer, gérer et pousser le contenu. Un CMS fonctionne mieux avec du contenu structuré, tel que des documents ou des enregistrements de base de données, mais il peut également être utilisé pour gérer du contenu tel que des fichiers vidéo et audio.

Qu’est-ce que l’ECM ?

ECM : Un ECM [gestion de contenu d’entreprise] combine des outils, tels que des logiciels, avec une stratégie pour incorporer les processus métier d’une organisation avec son contenu. Elle peut gérer des contenus structurés et non structurés. Un système de gestion de contenu d’entreprise, c’est lorsque les stratégies de contenu, les logiciels, les outils et l’équipe d’une entreprise s’entremêlent pour gérer efficacement le contenu.

Qu’est-ce que le WCMS ?

WCMS : Le système de gestion de contenu Web est considéré par la plupart des professionnels du secteur comme un sous-ensemble d’un CMS. La frontière entre un WCMS et un ECMS est mince. Le principal facteur de différenciation est qu’un WCMS s’applique davantage au contenu web, tandis qu’un ECMS fait référence à un processus d’entreprise holistique.

Comment fonctionne un CMS ?

Un CMS permet aux utilisateurs de gérer le contenu à partir d’une interface utilisateur interne ou d’un tableau de bord. Il existe un bon nombre de logiciels CMS disponibles avec des installations en un clic. Cela facilite et rend facile l’utilisation et la navigation pour un marketeur non technique. La plupart des programmes CMS les mieux notés pour les petites startups sont open source et gratuits comme drupal.

Cela signifie que vous n’avez pas besoin de maîtriser les autres composants de la soupe alphabétique des CMS, à savoir JavaScript [langage de programmation couramment utilisé dans le développement web,] HTML [langage de balisage hypertexte,] CSS [feuilles de style en cascade,] PHP [Personal Home Page ou processeur hypertexte,] et MySQL [un système de gestion de base de données relationnelle open source basé sur le langage de requête de structure (SQL.)

Construire un site web avec le CMS est analogue à jouer avec les briques en plastique de Legos de notre enfance. Vous pouvez sélectionner les briques qui fonctionnent le mieux pour construire votre site. Il vous permet d’écrire du texte et d’insérer des images et des graphiques directement à partir d’un panneau de contrôle.

Les sites Web sont construits avec des bases de données semblables à des feuilles de calcul Excel, avec une interface sécurisée et facile à utiliser. Avec les itérations les plus récentes, la plupart des CMS sont gérés et mis à jour en permanence au fur et à mesure de l’évolution du web.

Catégories : High Tech