Vous vous apprêtez  à partir en voyage mais vous vous rendez compte que vos règles arriveront durant votre séjour ? Vous prévoyez de rester en extérieur durant de longs moments alors que vous serez en menstruation ? Pas de soucis, de nombreuses solutions s’offrent à vous. Mais la culotte menstruelle semble être la meilleure option si vous tenez à avoir une protection durable et une bonne liberté de mouvement ainsi que du confort et de la discrétion.

Bien se préparer avant le départ

Partir en voyage demande de la préparation. Ce, surtout pour les femmes et les jeunes filles qui généralement, doivent prévoir et anticiper plusieurs types d’imprévus. Elles doivent notamment penser à leurs périodes de menstruation. De ce fait, parmi les éléments qu’il ne faut pas oublier dans la liste de leurs bagages, elles doivent introduire les protections menstruelles. Il se peut habitudes et les modes de vie changent lorsqu’on est loin de chez soi. Cela doit être tenu en compte dans le choix des protections à apporter. Le mot d’ordre est d’avoir le plus de confort possible lors des déplacements et des activités afin d’éviter de gâcher les bons moments.

Dans ce sens, avoir une culotte menstruelle dans sa valise serait la solution idéale surtout pour les règles irrégulières. Il faudrait aussi prévoir des vêtements adéquats tout en s’adaptant à la météo. Il est important de se sentir à l’aise et libre pour profiter pleinement des vacances. Etant donné que l’hygiène intime est toujours primordiale, il est nécessaire de mettre une protection saine qui retient les mauvaises odeurs et surtout qui empêche les irritations et les démangeaisons. Afin d’éviter ce genre de désagrément surtout lorsqu’on voyage, il faut opter pour les protections sans produits chimiques comme la culotte menstruelle ou culotte des règles.

Les protections menstruelles classiques

Les tampons sont les protections les plus plébiscités par les femmes. Ils ont l’avantage d’être totalement invisibles et ultra absorbants. Mais le problème c’est qu’ils contiennent parfois des substances chimiques potentiellement nocives et sont très polluants. Les scientifiques les accusent par exemple de contenir des perturbateurs endocriniens. Le plus grand risque est qu’ils peuvent causer le syndrome du choc toxique en raison de la macération du sang. Ce qui est aussi le cas pour la coupe menstruelle. De ce fait, il est conseillé de changer de tampon toutes les 4 heures, ce qui n’est pas toujours évident lorsqu’on est en extérieur. Les serviettes hygiéniques jetables sont également largement utilisées. Elles sont efficaces mais contiennent ou sont fait à partir de matières synthétiques. Etant à utilisation unique, ces serviettes sont à l’origine d’une grande quantité de déchets éparpillés dans la nature et dans les eaux. Sans compter les risques pour la santé. Il est donc clair que les protections dites écologiques et réutilisables comme la culotte menstruelle et la serviette lavable.

Choisir une culotte menstruelle

La culotte menstruelle évite les sensations d’humidité et procure un bon niveau de confort durant la période menstruelle. Comme elle ressemble à toutes les culottes mais avec une base ultra absorbante, elle est discrète et agréable à porter.  La culotte pour les règles est dotée de trois couches : une première qui absorbe et draine les flux sanguins, une deuxième qui les retient et une troisième qui les empêche  de tâcher les vêtements. La culotte menstruelle est aussi antibactérienne et empêche les mauvaises odeurs.

Faite à partir de matière naturelle comme du coton bio attesté Oeko Tex, et sans produits chimiques, la culotte menstruelle est parfaitement saine pour la santé et l’environnement.  Elle convient aux flux léger ou normal. Il existe  aujourd’hui des modèles de culottes menstruelles  spécialement conçus pour la nuit. Il s’agit d’une protection zéro déchet et durable. Ce qui permet de faire des économies sur le long terme.

 

Catégories : Santé