L’importante quantité de données qui circulent au sein de chaque entreprise peut causer des risques au niveau de la sécurité et en matière de légalité. C’est là qu’entre en jeu le DPO pour instaurer une meilleure protection des données à caractère personnel. Vous souhaitez travailler dans le domaine de l’informatique, notamment dans les traitements de données, leur conservation et leur protection ? Cet article va vous aider en mettant les projecteurs sur le métier de Data Protection Officer.

Quelles sont les missions d’un DPO ?

Le principal rôle du DPO est de s’assurer que les données utilisées, que ce soit en interne ou à des fins commerciales, respecte bien la législation. Il se doit d’alerter la direction de l’entreprise si jamais  il remarque un manquement à la loi en vigueur. Le responsable DPO RGPD est considéré comme étant le chef d’orchestre de tout ce qui concerne la conformité. C’est vers lui que se tournent les responsables d’une entreprise lors du traitement de données personnelles, que ce soit sur le niveau sécurité ou loi informatique ou sur le niveau sécurité juridique.

En plus de cela, le DPO RGPD contribue également à la valorisation des données, ce qui est un véritable enjeu pour l’avenir des entreprises. Étant donné que la législation sur les données touche l’ensemble de l’entreprise, le Data Protection Officer est donc amené à travailler avec toutes les branches : direction générale, RH, marketing, etc.

Quelles sont les compétences qu’un Data Protection Officer devrait avoir ?

De solides connaissances en informatique, mais aussi en Web et en cybersécurité sont indispensables pour devenir délégué à la protection des données personnelles. Outre cela, vous devez également avoir de grandes connaissances en juridique. Le droit des NTIC ou nouvelles technologies de l’information et de la communication ne devrait pas être un secret pour vous. Comme vous allez devoir collaborer avec de nombreux responsables et divers employés au sein de différents départements, vous devez aussi être talentueux pour communiquer.

Avec quels diplômes pourrez-vous devenir DPO RGPD ?

De nombreuses universités et écoles d’ingénieurs ont dans leur cursus des formations pour devenir délégué à la protection des données informatiques. Le niveau va de bacc+3 à bacc+5. Depuis l’application du RGPD, plusieurs formations supplémentaires sont aussi disponibles. En voici quelques-unes :

  • Le diplôme d’université délégué à la protection des données DPO ;
  • Master en sécurité de l’information et des systèmes ;
  • Master en management et protection des données à caractère personnel ;
  • Diplôme de correspondant informatique et libertés ;
  • Diplôme universitaire de Data Protection Officer ;
  • MBA avec spécialité en Management de la sécurité des données.

Il est également possible d’accéder au poste de DPO RGPD en ayant suivi un parcours de juriste avec une spécialité en NTIC. Notez également que vous pouvez prendre ce poste si vous êtes déjà un informaticien ou un ingénieur en sécurité informatique. Il est aussi envisageable pour les CIL ou correspondants informatiques et libertés de faire une reconversion au DPO en faisant le lien entre les entreprises et la CNIL.

Qu’en est-il de l’insertion professionnelle d’un DPO ?

C’est dans l’article 37 du RGPD ou règlement général sur la protection des données qui définit, de manière claire quelles administrations et entreprises seront obligées de recruter un DPO. En administration, le recrutement d’un DPO RGPD doit se faire pour assurer les traitements des données personnelles au sein d’une autorité publique ou d’un organisme public. Les juridictions n’en font pas partie. Toutes les structures publiques qui traitent des données personnelles, notamment les collectivités territoriales, l’Etat, etc.

Pour les entreprises, celles qui ont des activités de base axées sur les opérations de traitement exigeant un suivi systématique et régulier sont plus concernées. En plus de cela, il y a aussi les entreprises qui traitent souvent des catégories particulières de données à caractère racial, religieux ou politique.

Catégories : High Tech