Dans le domaine évènementiel, l’heure est au changement pour limiter l’empreinte humaine sur l’écosystème. Depuis peu, les vaisselles jetables sont les must have de tous les dîners ou réceptions privés pour recevoir les convives. Leur côté pratique, écolo, abordable et surtout stylé rehausse encore cet engouement pour ces couverts jetables. Contrairement à l’avis de la majorité, utiliser ces accessoires à usage unique est très avantageux. Explications !

Les vaisselles jetables : un large choix

Tout comme la saveur des plats, le choix des vaisselles conditionne également la réussite d’un buffet d’anniversaire ou de mariage. À l’instar des assiettes en porcelaine ou en verre, les couverts jetables modernisés ont aussi la côte en ce moment. De même, les professionnels de la restauration ont facilement adopté cette tendance avec les plateaux-repas jetables.

Mélangées à une touche de modernité, actuellement les vaisselles écolos se déclinent en plusieurs modèles. Elles sont utilisées pour créer une décoration authentique en art de la table ou pour se servir de menu varié. Une large gamme est commercialisée par les professionnels comme des assiettes en carton de divers formats.

Sans oublier:

  • les couteaux
  • fourchettes,
  • verres de vin,
  • flûtes à champagne,
  • verrines jetables,
  • paille en bambou, etc.

Pour l’anniversaire ou mariage par exemple, vous pouvez utiliser une assiette en carton de la même couleur que votre nappe de table. Cela permet de marier parfaitement les assiettes jetables avec la thématique de votre évènement. Sachez qu’une ribambelle d’options est disponible selon votre inspiration.

Utiliser une vaisselle jetable : pour quel avantage ?

Opter pour une vaisselle jetable écologique offre plusieurs avantages, les points suivants sont les plus marquants d’entre eux.

Moins de déchets :

Une assiette conçue avec les substances biodégradables remplace parfaitement l’emballage alimentaire classique. Tel est le cas des fibres de cannes à sucres pouvant être traité en tant que compost.

Plus économique :

L’atout d’une assiette en carton, de la verrine, des bols ou gobelets jetables, etc. résidents surtout dans leur prix réduit. Le budget dépensé pour acheter ses couverts est moindre que celui des assiettes classiques.

Réduisent les déchets :

Leur aspect réutilisable d’un côté réduit également le coût du traitement des déchets. D’un autre côté, une vaisselle recyclable après leurs usages se transforme facilement en compost.

Un précieux outil marketing :

A part son aspect écologique, le recours à la vaisselle jetable améliore votre image de marque. Surtout, s’il est utilisé lors d’un évènement d’entreprise. Cela constitue également un point de plus pour les traiteurs utilisant ces modèles dans diverses réceptions.

Pour plus d’authenticité :

Il ne faut pas oublier que les vaisselles, plateaux à cocktail ou autres ustensiles jetables sont personnalisables à souhait. Des logos, des initiales, des signes particuliers peuvent s’ajouter à ces accessoires. Malgré leur malléabilité, ils sont tout de même assez résistants pour supporter des retouches de personnalisation.

Pratique :

La matière biodégradable est tout indiquée pour les réceptions ou évènements professionnels. Plus la peine de s’inquiéter de l’absence d’un point d’eau pour nettoyer les couverts. Autre atout principal : ces accessoires réduisent aussi les risques de contamination due à un mauvais nettoyage.

À partir de quelle matière sont-elles conçues ?

En réalité, de nombreuses substances sont utilisées pour concevoir des modèles variés de vaisselle jetable. La majorité d’entre elles est en papier, en carton comme les assiettes, les gobelets, les boîtes d’emballage alimentaire. Conçues à partir de fibre de bois, ces assiettes imperméables de qualité sont faciles à recycler.

Au même rang que les cartons se placent les couverts en bambou ou en bois. En plus de leur légèreté, ces matières assurent un usage à long terme et sans risque d’éclatement en cours d’utilisation.

Vous l’ignorez peut-être, mais actuellement, il existe des vaisselles en palmier. Précisément, les gaines foliaires du palmier à noix sont compressées sans additif. Sous une chaleur de 120 °C, leur aspect final produit un couvert remarquable.

Enfin, les amidons de maïs constituent aussi des matières écologiques par excellence. Pour concevoir les couverts, les céréales, les légumineuses et les tubercules sont donc les plus utilisés.

 

Catégories : Actualités