Les progrès récents des tests de paternité de l’ADN se sont combinés à une plus grande sensibilisation du public, de sorte que l’on en sait plus que jamais sur le dépistage de l’ADN. Cependant, le public ne comprend pas tout et il existe encore des fausses idées sur la technique. Il est donc important d’en savoir davantage sur l’expertise biologique avant d’effectuer un test. Pour vous aider, nous vous invitons à examiner les cinq questions fréquemment posées avant de vous soumettre à la procédure de test ADN.

Le test ADN est-il le meilleur moyen de prouver une relation biologique ?

Il n’existe pas de moyen plus précis de déterminer la paternité ou la maternité d’un enfant que de comparer son ADN à ses futurs parents. Une analyse antérieure des groupes sanguins pourrait prouver qu’une personne donnée n’était pas le père de l’enfant. Le dépistage ADN peut prouver avec 100% de certitude qu’une personne n’est pas le parent et 99,9% + qu’ils le sont.

Quelle est la différence entre un test de paternité à domicile et un test juridique ?

Les tests de paternité sont tous les mêmes dans chaque cas. C’est la garantie de l’identité de la personne testée qui fait la différence. Les tests de paternité à la maison sont assimilés à des tests de curiosité. Pour ce faire, vous pouvez commander un kit en ligne et le poster. Le prélèvement d’un échantillon se fait dans ce cas par vous-même. Pour ce faire, vous devez prélever un écouvillon dans votre joue ou celle de la personne testée et l’envoyer pour qu’il soit testé. Votre trousse comprendra des étiquettes, une documentation de consentement et des instructions, ainsi que les conditions générales. Avec un test de paternité légal, cependant, les échantillons doivent être collectés par une tierce partie telle qu’une infirmière ou un médecin généraliste, qui vérifiera l’identité de la personne testée. Le test est effectué de la même manière, mais ces étapes sont essentielles pour que la preuve légale de l’identité de la personne fournissant l’échantillon soit établie. Le prix d’un test de paternité varie selon le type.

Comment choisir le meilleur laboratoire de test ?

Des accréditations sont fournies aux laboratoires d’essais. Par conséquent, pour vous assurer que vous choisissez un bon laboratoire, assurez-vous qu’il est conforme à la norme ISO 17025. Il n’y a pas d’autre moyen de garantir des résultats de grande qualité. Vous devez également vous assurer qu’un profil ADN complet soit fourni pour les 21 loci analysés et que la probabilité statistique de paternité vous est communiquée.

Peut-on faire un test de paternité sans un échantillon de la mère?

Un test de paternité est conçu pour identifier le père, et ceci peut être fait sans un échantillon de la mère. Cependant, dans certains cas, en particulier en cas de mutation génique, une plus grande précision peut être obtenue si un échantillon de la mère est disponible. Cela peut souvent être fait sans frais supplémentaires, bien que dans certain cas, vous aurez besoin du consentement d’au moins un parent reconnu. Assurez-vous donc que vous disposez de cette autorité si vous n’incluez pas la mère.

 

Quels échantillons peuvent être utilisés pour le test ADN?

Tout tissu corporel ou fluide contenant de l’ADN, tel que du sang, du sperme, des cheveux et de la salive, par exemple sur des tissus ou des mégots de cigarette, peut être utilisé pour des tests ADN. La source privilégiée est la salive et les cellules du contrôle interne obtenues à partir de frottis buccaux, mais si le parent présumé ne souhaite pas fournir un échantillon, d’autres sources d’ADN peuvent être utilisées. Le prix d’un test de paternité dépend de tous éléments.

Tous les tests de paternité légaux, ainsi que les tests de relations familiales légales, sont destinés à être utilisés par tout organisme gouvernemental ou en justice, pour le versement de prestations de sécurité sociale. Un test ADN légal nécessite un processus de collecte spécialisé, comprenant une chaîne de possession des échantillons d’ADN et des tests dans un laboratoire accrédité.

Catégories : Santé