Les teste de grossesse positif vous en rêvez ? Est-ce que le test de grossesse positif est fiable ?Vous pouvez vous poser de nombreuses questions sur la façon de tomber enceinte, en particulier si vous souffrez d’une maladie sous-jacente. Prendre soin de votre corps est une bonne première étape pour optimiser votre fertilité. Mais que pouvez-vous faire d’autre pour améliorer vos chances d’avoir un bébé ? 

 

Enregistrer la fréquence du cycle menstruel

 

Une femme qui souhaite avoir un bébé doit surveiller si les premiers jours de ses règles ont tendance à se produire à un même nombre de jours d’intervalle chaque mois, ce qui est considéré comme régulier. À l’inverse, ses règles peuvent être irrégulières, ce qui signifie que la durée de son cycle varie d’un mois à l’autre. En notant ces informations sur un calendrier, une femme peut mieux prédire le moment de son ovulation, c’est-à-dire le moment de chaque mois où ses ovaires libèrent un ovule. Il existe également des applications qui peuvent aider à ce suivi, comme GlowOvulation period tracker (voir ci-dessous).

 

L’ovule d’une femme n’est fertile que pendant 12 à 24 heures après sa libération.

 

Surveiller l’ovulation

 

Les femmes ayant des cycles réguliers ovulent environ deux semaines avant l’arrivée de leurs règles. Il est plus difficile de prédire l’ovulation chez les femmes ayant des cycles irréguliers, mais elle se produit généralement 12 à 16 jours avant le début des prochaines règles. 

 

Des kits de prédiction de l’ovulation à domicile peuvent réduire les devinettes nécessaires pour savoir quand une femme ovule. Vendus en pharmacie, ces kits testent dans l’urine la présence de l’hormone lutéinisante, une substance dont le taux augmente chaque mois pendant l’ovulation et qui provoque la libération d’un ovule par les ovaires. Les trois jours juste après un résultat positif sont le meilleur moment pour les couples d’avoir des rapports sexuels afin d’augmenter leurs chances de tomber enceinte.

 

-Une autre méthode pour prédire l’ovulation consiste à suivre la glaire cervicale, ce qui implique qu’une femme vérifie régulièrement à la fois la quantité et l’apparence de la glaire dans son vagin. Juste avant l’ovulation, lorsqu’une femme est la plus fertile, la quantité de glaire augmente, et elle devient plus fine, plus claire et plus glissante, une organisation à but non lucratif qui fait campagne pour la santé des mères et des bébés. Lorsque la glaire cervicale devient plus glissante, elle peut aider les spermatozoïdes à se frayer un chemin vers l’ovule. 

 

La température basale du corps est également un bon moyen de surveiller l’ovulation. Pour ce faire, vérifiez votre température tous les matins à la même heure, avant de sortir du lit, et tenez un tableau ou un registre de la lecture de chaque jour. Pourquoi mesurer cette température au repos ? Juste avant qu’une femme n’ovule, c’est-à-dire qu’un de ses ovaires soit sur le point de libérer un ovule, la température basale du corps baisse légèrement, avec une température corporelle moyenne comprise entre 36,1 et 36.4 degrés Celsius, puis, 24 heures après la libération de l’ovule, votre température corporelle basale augmente et restera à ce niveau pendant plusieurs jours. 

 

Cet ovule restera fertile pendant environ 12 à 24 heures après l’ovulation, précise l’université. 

 

Parce que le changement de votre température basale sera léger, il est important d’utiliser soit un thermomètre numérique, soit un thermomètre basal spécial, a recommandé l’université. 

 

Ayez des rapports sexuels un jour sur deux pendant la fenêtre fertile

 

La « fenêtre fertile » s’étend sur un intervalle de six jours – les cinq jours précédant l’ovulation et le jour de celle-ci. Chaque mois, une femme est plus fertile ces jours-là.

 

Quand une femme a identifié cette fenêtre de fertilité, devrait-elle avoir des relations sexuelles tous les jours ? La recherche a montré qu’il n’y a pas eu de grande différence dans les taux de grossesse entre les couples qui ont eu des rapports sexuels tous les jours pendant la « fenêtre de fertilité » (37%) par rapport aux couples qui l’ont fait tous les autres jours (33%).

Catégories : Santé