Lorsque l’on pense à un projet réussi, on pense à un projet qui répond aux normes données, qui est terminé dans les délais et dans le budget. Ces objectifs doivent en effet être atteints pour qu’un projet soit réussi aux yeux de toutes les parties prenantes. Bien que les projets doivent atteindre leurs objectifs en matière de coûts, de délais et de qualité, des critères de réussite plus larges doivent se rapporter aux objectifs primaires du projet – les aspects de la réalisation du dispositif qui apporteront le bénéfice escompté.

 

Pourquoi tant de projets échouent-ils ?  

Les entrepreneurs concentrent souvent leur attention sur le démarrage d’un projet construction mais omettent de souligner l’importance de la finition. L’avancement rapide d’un projet achevé à 90 % se traduit généralement par une baisse d’énergie et des relations tendues en raison de mauvaises conceptions, de litiges, d’ordres de modification, etc. Les équipes de projet commencent souvent les projets avec un tel dynamisme qu’elles abandonnent la planification préalable pour faire preuve d’activité sur un projet. Si seulement ce même niveau de passion pouvait exister jusqu’à la conclusion du projet. Qui plus est, les clients réfléchissent rarement à la façon dont un entrepreneur commence, mais ils se souviennent toujours de la façon dont il termine.

 

Alors, qu’est-ce que le succès et comment l’atteindre ?

Envisager la façon dont les bâtiments apportent des avantages commerciaux à leurs propriétaires tout au long de leur durée de vie est le point de départ essentiel de l’évaluation du succès d’un projet. Ce faisant, la prise en compte de la création de valeur liée à la fois à l’exploitation du bâtiment et à son effet sur les tiers permet de s’assurer que l’impact complet du projet est bien pris en compte. Des facteurs tels que l’efficacité du bâtiment, l’emplacement et la qualité de l’espace affectent tous la valeur financière du projet. À plus long terme, les dimensions durables, telles que les émissions de carbone sur la durée de vie, définissent le succès d’un bâtiment.

 

Un projet réussi crée également des avantages intangibles

Un grand investissement a un large impact sur son environnement et sa communauté. Les projets particuliers peuvent avoir un effet positif sur le développement des environs grâce à la qualité du design, ou la mise en valeur d’une adresse. Fonctionnant comme un tremplin, les grands projets créent des milliers d’emplois et améliorent l’infrastructure pour un développement ultérieur.

 

Le succès ne vient jamais tout seul 

il a besoin des bonnes conditions pour se développer. Tout d’abord, il est important de mettre tout le monde à contribution et de travailler vers le même objectif. Il faut éliminer les hésitations et les doutes en prouvant que viser le succès est l’objectif de tous. Deuxièmement, investir dans la gestion du projet. Il est évident que la santé du projet est constamment revue et affinée pour s’assurer qu’il répond aux besoins et aux attentes finaux. Les choses doivent être faites à temps et la concentration doit être maintenue tout au long de la vie. Il suffit de faire appel à un professionnel pour réduire l’anxiété que créent les piles interminables de documents et pour que tout le monde reste concentré sur le projet ! Et enfin, la communication. Exploitez les connaissances acquises lors de projets précédents, tant au bureau que sur le terrain. Essayez de connaître l’équipe qui travaille sur le projet et faites en sorte qu’elle partage les problèmes auxquels elle a été confrontée sur le site – les travailleurs sur le terrain sont les premiers à repérer les problèmes, donc en faisant cela, vous pourriez faire gagner des jours, voire des semaines au projet.

 

Catégories : Maison