Réaliser un test ADN en France est réglementé par la loi. Malgré cela, certains tests se vendent sur Internet, qui sont passibles de sanctions et d’amendes. Découvrons dans cet article, tout sur les démarches pour faire un test ADN. Combien existent-ils de types de tests ? Comment les effectuer ? Quel est le prix ? 

Un ADN, de quoi s’agit-il ? 

L’ADN ou Acide désoxyribonucléique est deux longues chaînes de molécules, qui s’assemblent pour former une double hélice. En effet, cet assemblage est différent pour chaque individu sur Terre. Comme l’ADN se trouve au cœur des cellules humaines, des échantillons peuvent être récupérés facilement : sous la peau, les cheveux, le sang ou autres. Ce qui risque d’être difficile c’est son prélèvement des cellules pour ensuite être analysé en laboratoire. D’ailleurs, c’est le principe même du test d’ADN.

Les différents types de tests ADN et combien coute un test adn?

Il existe, en effet, différents types de tests Adn mais pour voir combien ils coûtent, il est préférable de se renseigner sur les sites spécialisés.

Dépistage de maladie

Pour analyser et les informations sur le code génétique d’un individu, il faut recourir au test ADN. Ce qui fait que ce dernier a de l’importance pour dépister et prévenir les maladies génétiques. D’autres tests peuvent donner des détails sur les caractéristiques génétiques des individus testés selon la présence de certains gènes. Chez la femme enceinte par exemple, on peut faire un test ADN pour un diagnostic prénatal, afin de détecter la présence de la trisomie 21 chez le nourrisson. Quand il faut faire ce genre de tests chez les personnes adultes, on peut précéder à un test de nature monogénique. C’est-à-dire que la maladie génétique est dû à la présence d’un seul gène, qu’il faudrait une identification génétique au cours des tests de dépistage. 

Connaitre ses origines

Un test ADN pour déterminer ses origines est devenu une grande tendance aux États-Unis. D’ailleurs, bon nombre de personnes sur le continent américain descendent de l’immigration et ignorent de ce fait d’où ils viennent. La majorité est en connaissance de cause de leur pays d’origine, à savoir Europe, Asie ou Afrique, pourtant ne sait pas de quelles origines ethniques précisément. Raison pour laquelle, les entreprises sur place proposent de dresser le portail génétique d’une personne en échange d’une rémunération. Les résultats des tests s’afficheront comme suit : 

  • 20 % juive.
  • 10 % vietnamien
  • Ou encore 30 % irlandais

Recherche de paternité

Comme une mère se voit enceinte avant d’accoucher, il est probable de connaître normalement l’identité d’une mère. Toutefois, pour celle d’un père, ce n’est pas aussi facile à démontrer. En cas de séparation ou de doute entre les deux conjoints par exemple, une demande de test de paternité auprès des tribunaux de grande instance devrait se faire. Pour ce faire, on doit comparer l’ADN du père biologique et de celui de son supposé fils. Dans le cas d’une concordance, les preuves génétiques d’un lien de filiation existante entre enfant-parent sont positives. Sinon, les tribunaux peuvent contester qu’il n’est pas le père de l’enfant. 

Confronter un meurtrier

L’une des utilisations le plus dangereuses du test ADN est sans doute au moment où il faut confondre un criminel ou un meurtrier. Quand tous les indices ne sont plus exploitables, les polices du monde usent de cette méthode pour retrouver le présumé meurtrier. Un simple poil, un bout d’ongle laissé par le criminel sera utilisé pour prouver sa culpabilité dans les bases de données. 

 

Les démarches pour faire un test ADN en France

En fonction des objectifs, les tests se passeront de manière différente.

  • Pour passer un test concernant ses origines, commandez des kits de tests suffit.
  • Pour le test de paternité, seule l’ordonnance d’un juge dans un cadre de loi précis ordonnera le test.
  • Pour les tests ADN médicaux, l’hôpital peut recourir à des tests lorsque la demande émane d’un médecin, ou bien de manière commandée selon les cliniques privées.

 

Catégories : Santé