Les protéines en poudre ont-elles des dangers pour les reins ?

Il existe une rumeur persistante selon laquelle une consommation élevée de protéines peut causer des problèmes rénaux et d’autres risques pour la santé. Au cours de l’été 2017, les médias ont sensationnalisé la mort tragique d’une femme bodybuilder qui aurait fait une overdose de suppléments de protéines.

Cependant, la femme souffrait d’un trouble rare qui empêchait son corps de décomposer les protéines, ce qui a conduit à une accumulation de niveaux toxiques d’ammoniac dans son système. Pour autant, il convient de revenir sur les véritables effets secondaires de la whey car de nombreux sportifs l’assimilent à un véritable danger.

Pour vous rassurer, une étude indique qu’il n’existe aucune contre-indication rénale claire aux régimes hyperprotéinés chez les personnes ayant une fonction rénale saine. Donc, à moins que vous ne souffriez d’une condition préexistante, vous devriez pouvoir avoir votre shake protéiné quotidien et le boire aussi.

Par ailleurs, une étude de 2016 a révélé que les hommes qui pratiquaient la musculation et suivaient un régime hyperprotéiné, défini comme 2,51 à 3,32 grammes de protéines par kilo de poids corporel, pendant un total de six mois ne souffraient d’aucun effet néfaste sur les mesures des lipides sanguins, du foie et de la fonction rénale. Cependant, il est intéressant de noter que les participants ont alterné cet apport protéique élevé avec un temps égal de régime normal, nettement plus faible en calories. L’étude a conclu que, malgré l’augmentation totale de l’apport énergétique pendant la phase hyperprotéinée, les sujets n’ont pas connu d’augmentation de la masse grasse.

Les barres protéinées sont-elles saines ?

Les shakes de protéines en poudre en poudre se digèrent rapidement, ils ne sont donc généralement pas très rassasiants, ou du moins pas comparés à un repas d’aliments complets. Lorsqu’elles ne peuvent pas mettre la main sur un repas, certaines personnes aiment manger des barres nutritionnelles riches en protéines.

Elles sont moins salissantes qu’un shake, plus faciles à transporter et peuvent être plus satisfaisantes à consommer. Cependant, de nombreuses barres et autres en-cas protéinés à mâcher ont tendance à être riches en sucre ou en graisses. Commercialisés comme des alternatives protéinées aux barres chocolatées, ils n’offrent souvent pas beaucoup d’avantages par rapport à une barre de céréales, si ce n’est qu’ils contiennent plus de protéines.

Recherchez des barres et des snacks qui ne contiennent que quelques grammes de sucre et cinq grammes ou plus de protéines par portion. Pour maximiser la satiété, quelques grammes de fibres seraient également les bienvenus. Une étude a montré que les sujets qui mangeaient des barres riches en protéines et en fibres avaient un taux de glycémie plus bas que ceux qui mangeaient des barres plus sucrées, et qu’ils consommaient également moins de calories au repas suivant.

Pour en savoir plus sur la whey et ses usages :

Catégories : Santé